Trump : entre Kim Jong Un et secrets sulfureux, deux nouveaux ouvrages

Gariépy Raphaël - 14.08.2020

Edition - International - Trump International - livre révélation - Kim Jong Un Diplomatie


Plus la campagne présidentielle approche, plus les livres-chocs sur Donald Trump se multiplient. C’est au tour du journaliste Bob Woodward, à l’origine des révélations sur le Watergate et à l’ancien avocat du président, Michael Cohen, de présenter leurs ouvrages. 
 
Donald Trump

 
En 2018, Bob Woodward publiait Fear (Peur : Trump à la Maison-Blanche en français, traduction Marc Saint-Upéry et Cécile Dutheil de la Rochère éd. Seuil) un livre qui plongeait le lecteur au cœur de l’atmosphère toxique régnant dans le bureau ovale depuis l’élection du républicain. À ce jour l’ouvrage s’est vendu à plus 2 millions d’exemplaires dans tous les formats, réalisant une première semaine de vente record avec un total de plus de 1,1 million de commandes. 

Une performance jamais égalée pour l’éditeur Simon & Schuster, jusqu’à ce que Too Much And Never Enough, le livre de Mary Trump sur la famille dysfonctionnelle de son oncle Donald, batte le record avec une première semaine à 1,35 million d’exemplaires — pour le plus grand bonheur de la maison. 
Le filon ne semble pas pour autant tari, et S&S s’apprête à publier la nouvelle enquête de Woodward. Lauréat du prix Pulitzer et célèbre pour avoir fait partie des journalistes à l’origine du scandale du Watergate, le reporter promet une série de révélations sans précédent.

Intitulé Rage, le livre est centré sur une série de plus d’une douzaine d’entretiens exclusifs avec le président qui se sont déroulés de décembre 2019 à fin juillet 2020. Il « s’inspire également de centaines d’heures d’entretiens avec des témoins de première main, ainsi que de notes, e-mails, agendas, calendriers et documents confidentiels, dont 25 lettres personnelles échangées entre Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un. »

 

Diplomatie explosive 


Cette suite indirecte de Fear propose de plonger dans les coulisses d’un pouvoir en roue libre, centré autour des mouvements d’humeur et les décisions abruptes de Trump, alors qu’il fait face à une pandémie mondiale, un désastre économique et à des tensions raciales. 

On retrouve notamment la relation fluctuante qu’a entretenue le président avec son homologue nord-coréen. Cette relation diplomatique extrêmement tendue, au cœur d’une crise entre Washington et Pyongyang sur les armes nucléaires, alterne entre insultes, menaces de mort et déclaration d’amour. Dans l’une des missives, Kim décrit même le lien qui l’unit avec le leader des USA comme digne d’un « film fantastique », indique l'éditeur. 

Comme le précise France Info, Donald Trump et Kim Jong Un ne se sont pourtant rencontrés qu’à trois reprises. Des évènements diplomatiques qui n’ont pas réellement été couronnés de succès puisque les négociations sur la dénucléarisation de la Corée du Nord sont toujours en suspens. 

Mais Woodward n’est pas le seul à présenter des révélations sur Donald Trump ce mois-ci. L’ancien avocat du président, Michael Cohen a en effet présenté sur son blog de courts extraits de son ouvrage à venir, proposant un style un peu moins rigoureux. 

 

 

Fan fiction ? 


« Je sais où les squelettes sont enterrés parce que c’est moi qui les ai enterrés ! », écrit Cohen dans l’avant-propos de Déloyauté : la véritable histoire de Michael Cohen, ancien avocat personnel du président Donald J. Trump. « À certains égards, je le connaissais mieux que même sa famille parce que j’ai été témoin du vrai homme, dans des clubs de strip-tease, des réunions de travail louches, et dans les moments intimes où il révèle celui qu’il est réellement : un tricheur, un menteur, un intimidateur, un raciste, un prédateur, un escroc », poursuit-il, tout en finesse. 

L’ouvrage sera publié par Skyhorse Publishing et devrait paraitre en septembre. La maison est habituée des polémiques pour avoir notamment travaillé sur l’autobiographie de Woody Allen. Devant la prose de l’ancien avocat, La Maison-Blanche s’est fendue d’un communiqué, décrivant le livre à venir comme une « fan fiction ». 

Rappelons qu’au mois de juillet dernier l’écrivain débutant affirmait avoir été emprisonné en raison de son texte. Son ouvrage à charge devait être publié à la rentrée littéraire et porter un coup à la campagne présidentielle du leader républicain en rapportant ses propos et son attitude racistes. Un juge avait ensuite confirmé la tentative de censure. 

À Cohen de conclure : « J’ai agressé les entrepreneurs en son nom, j’ai arnaqué ses partenaires commerciaux, j’ai menti à sa femme Melania pour cacher ses infidélités sexuelles, et j’ai harcelé et hurlé contre quiconque menaçait le chemin de Trump vers le pouvoir. » 

Via CNN et Publishers Weekly 

Crédit Photo : Gage Skidmore CC BY-SA 2.0 


Commentaires
Je sais bien qu'il en faut pour tous les goûts en littérature, mais là, c'est vraiment l’apologie de la littérature de chiotte.

Je résume : un traître à son patron, qui l'a bien servi, s'est bien enrichi, a trouvé le moyen de s'enrichir davantage en allant baver sur son ex-employeur. Le titre est assez honnête cependant : « déloyauté ». Moi, en tant qu'éditeur, je lui aurais proposé : « Je suis une pute et j'aime bouffer à tous les râteliers ».

En tout cas, Trump fascine Actualitté... Presque un article par jour. Faut croire qu'il y a un espace pour les déglingués ici...
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.