medias

Les librairies peuvent-elles maintenir un service de retrait et de livraison de livres ?

Nicolas Gary - 28.03.2020

Edition - Librairies - retrait livraison livres - librairies vente livres - librairies coronavirus livres


En première ligne dans la gestion de la crise économique que représente le Covid-19, le Syndicat de la librairie française produit quotidiennement des messages d’informations. En réponse à l’une des interrogations qui se prolonge, sur la possibilité de maintenir une activité marchande, ce dernier vient d’apporter plusieurs explications. 


Ulleo CC 0


Offrir ou ne pas offrir un service de retrait de livres, comme certains ont choisi de le mettre en place. Quels sont les risques qu’encourt un gérant de librairie qui choisirait de maintenir ce niveau minimal d’activité ? Le SFL, sollicité par ses membres, apporte une réponse en trois volets, reproduite ci-dessous : 

au niveau juridique : l’arrêté pris par le gouvernement interdit l’accueil du public dans les magasins de vente, dont les librairies, « sauf pour les activités de livraison et de retrait des commandes ». Le maintien, durant la période actuelle, d’un service de retrait et de livraison n’est donc pas illégal.

au niveau logistique : le réassort est suspendu chez la quasi-totalité des distributeurs. La grande majorité des sites de réservation et de commandes des libraires ont suspendu leurs activités. La Poste/Colissimo a demandé que les expéditions se concentrent sur les biens de première nécessité, catégorie dont ne relève pas le livre. Mondial Relay et la plupart des points relais sont fermés. La chaîne logistique est donc quasiment à l’arrêt et les livraisons ne peuvent s’envisager qu’à proximité de la librairie et par ses propres moyens.

au niveau sanitaire : les librairies, dans leur très grande majorité, ont suspendu leur service de retrait et de livraison, considérant qu’à l’heure où la consigne impose le plus strict confinement, ils ne voulaient faire prendre de risques ni à leurs libraires, ni à leurs clients, ni à eux-mêmes et à leurs proches, pour un chiffre d’affaires par ailleurs négligeable. Cette décision a été largement saluée par les clients sur les réseaux sociaux.


Et le SLF de souligner que dans les deux cas, livraison ou retrait, les gestes barrières que préconisent les autorités doivent être strictement respectés. En outre, « vous avez l’obligation légale de veiller à la préservation de la santé et de la sécurité de vos salariés (mesures barrières, équipement..) », précise-t-on. 

De nombreuses librairies à travers la France ont dans tous les cas préféré ne pas fermer totalement leur commerce, afin de maintenir d’une part un lien furtif avec les habitants et d’autre part, dans la perspective de sauver les meubles en période d’économie moribonde. 

Depuis la sortie de piste du ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, la réouverture des librairies n’a cependant pas avancé d’un iota.


Commentaires
Pardon, mais je pense que nous (libraires) savons tout de même mieux que vous si nous pouvons continuer à être réapprovisionnés ou pas. Alors peut-être que Amazon / la FNAC ans co le sont, peut-être que certains groupe de transporteurs ne se sont pas mis à l'arrêt, mais de notre côté, et comme pour visiblement la majorité des libraires, nos transporteurs ont fermé boutique comme les sites logistiques de nos fournisseurs (qui sont pourtant les mêmes que ceux des groupes suscités). Donc à quelques exceptions près, non, nous ne pouvons pas recevoir de réassort. Pour notre librairie, la dernière livraison reçue avant la fermeture de notre transporteur a été le premier mardi de confinement.
Makassar, dont il parle dans la vidéo, est un petit distributeur. Peut-être envoie-t-il ses commandes par la Poste. Dans tous les cas, les cinq plus gros distributeurs et une pléthore d'autres moyens, qui doivent bien représenter 90 % de la distribution à eux tous (en librairie générale, en tout cas), sont totalement fermés. Une activité normale ne peut pas continuer dans ces conditions.
https://www.youtube.com/watch?v=xV6AGUQAZuo



Donc il y a bien du réassort pour les libraires pas que pour Amazon et la Fnac...
Voir la vidéo à 20-25 sec.
Mais non il n‘y a aucun réassort pour personne!!! La plateforme Prisme qui livre les librairies est fermée car les distributeurs qui stockent et leur apporte nos commandes et offices sont fermés aussi. Par contre nous pouvons vendre les livres déjà en rayon. Et évidemment Amazon et la Fnac en ont plus que nous !!!!
La Poste fonctionne et si comme le dit l'article, "La Poste/Colissimo a demandé que les expéditions se concentrent sur les biens de première nécessité" ce n'est pas une obligation et les gens confinés chez eux n'ont pas la même lecture sur la "première nécessité" et beaucoup préfèrent avoir quelque chose à lire que de bouffer des pates, le moral cela compte bien plus que l'estomac (voir Koh Lanta) Alors nous on veut continuer à fournir des livres plutôt que Alazone!
La Poste contrôlerait le contenu des Colissimo ?
Il y a donc des librairies qui ne sont pas fermées... mettant en danger la vie de nombreuses personnes -je ne compte pas ces égos surdimensionnés qui se pensent indispensables ni ces lecteurs tellement passionnés qu' ils n'ont rien à lire chez eux- mais bien tout le reste de la "chaîne humaine.

Et puisque souvent les arguments commerciaux fonctionnent mieux chez les libraires, pour les villes possédant des librairies de tailles différentes cela disqualifie les plus petites enseignes possédant forcément moins de volumes...
https://www.youtube.com/watch?v=rLoKn9CAUQM



Thomas Rivière le confirme il a bien du réassort, Amazon et la Fnac ne sont pas les seuls...



pour le reste je suis pas pour "encombrer" La Poste avec des colis "inutiles", idem pour la Fnac et Amazon (et pourtant j'aimerais tant m'acheter "Shino ne sait pas dire son nom" et "Running Girl T1" et Bolchoi Arena T1 et T2" shut eye ).
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.