Fille de Camille Laurens : Maudite est l'enfant qui n'en est pas un

Auteur invité - 17.09.2020

Livre


ROMAN FRANCOPHONE - Née dans les années 60, Laurence Barraqué grandit avec sa sœur dans la classe moyenne de Rouen. Or apparaissent très vite de pernicieux sentiments de différence et de déception face aux autres en général, à son père en particulier. Telle est Fille de Camille Laurens, en lice pour le Prix Landerneau des Lecteurs. 
 




Laurence combat les préjugés, tentant de trouver une place dans un monde d'hommes, dont l'emprise se joue à chaque instant, du sexuel à l'intellectuel. Un combat du quotidien où les brimades liées à son sexe sont légion. Mais toujours l'air de rien, comme si ce n'était pas si grave, entraînant la jeune fille dans une spirale de culpabilité, induisant de fait l'acceptation sans aucune échappatoire.

Se posera ensuite la question de la transmission à une nouvelle génération, quand Laurence devient mère à son tour, d'une fille.

Ici, chaque mot a un sens et fait sens. Insidieusement, le langage crée des sillons entre les sexes qui deviennent ravines infranchissables. La langue de Camille Laurens est le véritable héros du roman, et s'invite dans chaque axe de réflexion avec une maîtrise remarquable. Évitant les écueils de la confrontation féministe, elle nous rappelle les inégalités qui naissent du langage et de l'habitude. Elle appuie avec force ces aberrations linguistiques auxquelles nous ne prêtons plus attention, nous encourageant à nous poser les bonnes questions : pourquoi «garce», à la base le simple féminin de garçon est-il devenu si péjoratif ? Pourquoi comparer quelqu'un à une femme est lui faire injure ?
 
Dans notre univers et nos mots du quotidien, "la fille" se construit en creux ; dans l'absence d'appendice, dans la soumission encouragée et la négation de ses envies, tout comme Alice, la fille de Laurence devra se construire dans l'absence de son frère. Ce qui se retrouve dans le vocabulaire choisi transparaît sur un mode de vie et un étouffement : une violence sourde de la société et des hommes, qui la contraint à toujours rester sur la défensive, dans une souffrance latente.

Loin du manichéisme officiel, Camille Laurens nous offre un texte impactant, dont la subtilité de l'écriture ne cède en rien à sa portée politique. Aidée du verbe, elle crée un monde plus juste, ouvrant une prise de conscience pour l'ensemble de la société dans une oeuvre universelle et importante.

[NDLR : ActuaLitté est partenaire du Prix Landerneau des Lecteurs 2020


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.